Notes de lecture : Poésie seychelloise contemporaine

 

Subjectivités seychelloises, Károly Sándor Pallai, Presses de l’Université de Pécs, 2017.

Dans sa monographie, Károly Sándor Pallai analyse la production poétique seychelloise contemporaine. L’auteur s’intéresse aux facteurs psycho-philosophiques (identité, altérité), linguistiques (trilinguisme) et topo-psychologiques (archipélité, insularité) qui se manifestent dans les œuvres littéraires et les constructions identitaires complexes.

Pallai_Sandor_Karoly-01119L’analyse focalise sur l’étude des principaux paradigmes de l’île et de l’archipel.

À part une étude thématologique et imagologique, l’auteur se propose d’aborder certains aspects particuliers de la production littéraire étudiée, notamment les caractéristiques qui témoignent d’un plurilinguisme, d’une multiplicité identitaire culturelle, ethnique et d’une complexité historique qui font éclater les notions et les cadres analytiques traditionnels. Les micro-lectures cherchent à encadrer une plongée introspective sondant les dimensions psychologiques, philosophiques, historiques, culturelles et linguistiques sous-jacentes des questions identitaires. La monographie de Károly Sándor Pallai est l’unique ouvrage consacré à la poésie seychelloise contemporaine qui, par des micro-lectures et analyses de textes, offre une étude détaillée de l’identité dans le contexte littéraire trilingue de l’archipel.

 

 

Mosaïque des océans, Károly Sándor Pallai, Presses de l’Université de Pécs, 2017.

Károly Sándor Pallai réunit les idées et les réflexions d’une dizaine d’écrivains, de poètes et d’acteurs culturels majeurs de la Caraïbe, de l’océan Indien et du Pacifique pour la première fois pour donner naissance à des échanges enrichissants, pour montrer les parallèles, les superpositions et inclusions au niveau des textes, des sujets abordés, des questions, des principaux enjeux et problèmes ainsi que les éventuelles différences et divergences des opinions. Les auteurs indianocéaniens dont l’entretien figure dans l’ouvrage sont Jean-Louis Robert (Réunion), Jean-François Samlong (Réunion), Umar Timol (Maurice) et Khal Torabully (Maurice). À travers ses échanges avec les auteurs et théoriciens des aires littéraires et culturelles insulaires et archipéliques, l’auteur vise à contribuer à l’étude du champ littéraire francophone contemporain et cherche à situer les processus, les discours et les formations identitaires dans un univers culturel, historique, linguistique pour enrichir et contextualiser l’analyse identitaire. Par la juxtaposition et la mise en réseau des œuvres, des idées et des vécus de ces auteurs, l’ouvrage tâche de donner naissance à une vue polyscopique, au réembrassement du passé vécu et se charge de nuancer les dynamiques du discours théorique, d’enrichir ce champ de recherche par des histoires et des micro-réalités singulières.

Publicités